Comment atteindre l’autonomie alimentaire

Nous avons parlé dans plusieurs articles de l’importance de l’autarcie. Aujourd’hui, nous parlerons de l’autonomie alimentaire, sujet oh combien important pour votre survie. L’autonomie alimentaire c’est ce qui vous permettra de continuer à vivre et surtout de manger en cas de défaillance d’approvisionnement des magasins. Nous ne sommes jamais à l’abri d’une pénurie de carburant qui aurait un impact sur l’approvisionnement des vivres, d’une grève générale ou autres. L’autonomie alimentaire est donc très importante pour votre survie et c’est pourquoi nous lui consacrons cet article.

Qu’est que l’autonomie alimentaire ?

L’autonomie alimentaire c’est le but le plus recherché par les personnes visant une forme de vie plus autonome ou plus largement, l’autarcie. Une personne autonome du point de vue alimentaire cultive notamment ses propres aliments tels que ses fruits et légumes.  Elle peut aussi élever elle-même des animaux pour sa consommation de viande et produits dérivés, tels que les oeufs . Vous comprendrez donc facilement son importance dans le cadre d’une préparation survivaliste. Cela vous permet d’être autonome en cas de défaillance d’approvisionnement de la grande distribution. L’autonomie alimentaire vous permet également de garder le contrôle sur votre consommation. Voyons donc comment cela pourrait s’appliquer à votre vie et comment atteindre cet objectif.

Comment atteindre l’autonomie alimentaire ?

Atteindre l’autonomie alimentaire commence par connaitre vos habitudes d’alimentation. Que mangez-vous le plus souvent, êtes-vous végétarien ou, au contraire, mangez-vous beaucoup de viande ? Combien êtes-vous dans la famille et accueillerez vous d’autres personnes en cas de besoin ? Toutes ces questions vous aideront déjà à faire votre premier pas vers votre autonomie.

Procurez-vous les semences des plantes que vous souhaitez cultiver: haricots, patates, pommes, ail… et organisez à l’avance leur emplacement par rapport à leurs besoins en soleil, le compagnonnage des plantes, etc. Préférez des graines fertiles qui se reproduisent si vous voulez pouvoir garder vos semences pour l’année suivante.

Vous pouvez utiliser des sites comme Permapp pour vous aider à planifier votre potager. N’oubliez pas de penser une partie de votre terrain pour d’autres types de plantes, comme des plantes médicinales, si c’est aussi votre objectif.

Faites de même avec les animaux si vous prévoyez d’élever vous même votre betail.

De quoi aurais-je besoin ?

Connaissances

Débuter une quête d’autonomie vous demande diverses connaissances, comme la reconnaissance des plantes, des champignons, le compagnonnage des plantes, etc… Différents sites, groupes et forums existent pour cela. N’hésitez pas à faire quelques recherches. Apprendre également la permaculture vous aidera à mieux rentabiliser votre terrain tout en respectant la nature et l’environnement. Le compagnonnage des plantes notamment vous permettra de produire plus de légumes sur un petit terrain tout en faisant en sorte que vos plantes s’entraident.

Terrain

Afin de cultiver vos légumes et être totalement autonome, vous aurez besoin d’un terrain même s’il est possible d’approcher l’autonomie en appartement. Quant à la surface du terrain, elle est assez compliquée à déterminer. Chaque personne étant différente, ses besoins et habitudes le sont également. Afin de simplifier, disons que 1000m2 par personne serait un idéal à atteindre. Cela permet la culture et l’élevage pour toute l’année en faisant des conserves pour l’hiver, voire un peu de provisions de survie pour les années moins productives.

Rigueur

L’autarcie n’est pas juste un loisir mais un style de vie. Si vous choisissez d’atteindre l’autonomie alimentaire, vous laisserez de côté la facilité de faire vos courses en magasin pour vous approcher de vos valeurs. Cela demande une certaine rigueur et détermination.

Notez qu’il est difficile de devenir autonome dès la première année. Ne soyez donc pas déçu si, malgré vos efforts, vous n’atteignez pas vos objectifs rapidement. Il est normal que vous ayez toujours besoin de vous approvisionner en grande distribution. C’est à force de tests et d’améliorations que vous y parviendrez. Donc, n’hésitez pas à planifier votre transition vers l’autonomie alimentaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.