Comment désinfecter une plaie en survie

 

Lorsque l’on est en situation de survie, toute plaie ou blessure peut vous anéantir et même vous coûter la vie. Il est donc important de savoir comment agir pour s’en sortir ou au minimum minimiser les risques infection ou d’immobilisation. Aujourd’hui, nous consacrerons cet article à la désinfection d’une plaie en situation de survie. Étape, oh combien importante, pour votre survie.

Gardez votre calme

Il est premièrement important de garder votre calme. Paniquer ne vous aidera pas, quelque soit la situation. Essayez de vous calmer, cela vous aidera à réfléchir. Rappelez-vous de cet article, de vos cours de secourisme ou tout ce que vous avez déjà fait comme exercice auparavant.

Commencez par vous laver soigneusement les mains. Si vous avez pris une solution désinfectante pour les mains c’est encore mieux, sinon nettoyez vos mains à l’eau ou à l’alcool. Gardez toujours dans votre kit de survie une solution de vous désinfecter les mains, c’est la première étape pour désinfecter toute plaie ou blessure. Désinfectez ensuite la plaie en enlevant tous résidus d’éléments susceptibles de l’infecter.

Versez enfin de l’eau claire progressivement sur la plaie. Cela permettra de la faire saigner tout en expulsant les saletés qui y sont entrées. Vous pouvez aussi utiliser de l’eau bouillie ou tiède de la même façon.

N’utilisez surtout pas de l’alcool sur une plaie profonde. Cela pourrait ralentir le processus de cicatrisation voire même de l’empirer. 

Utilisez la nature à votre avantage

Dans un cas extrême de survie, la nature sera votre meilleur atout. Utilisez de façon pratique certaines plantes ou des produits antiseptiques pour détruire les germes et désinfecter une plaie en survie .

  • Le miel brut accélère la cicatrisation de la plaie et il est plus efficace que les antibiotiques. Mettez-en un peu sur le pansement et appliquez-le sur la plaie.
  • Les pommes de terre crues attirent les infections de la plaie. Faites un cataplasme avec des pommes de terre crues, et changez-le régulièrement. Cela réduira l’inflammation et réduira l’infection. La pomme de terre n’est pas bénéfique en revanche sur une brûlure. 
  • Accélérez le processus de guérison de la plaie en appliquant la sève d’Aloe Vera sur la blessure.
  • Les propriétés antibactériennes et antifongiques de l’huile de noix de coco permettent une guérison rapide de la plaie.
  • Appliquez directement la camomille sur votre peau. Elle est très efficace pour guérir et cicatriser les blessures.

Pour désinfecter une plaie en survie, il est très important de faire un pansement afin de la protèger.

Pour commencer, faites une compresse en mettant un tissu propre dans de l’eau bouillie pour l’assainir. Ensuite, imprégnez le tissu du suc de la plante ou des produits antiseptiques essentiels que vous disposez. Enfin, appliquez-le sur la plaie tout en prenant soin de le changer régulièrement.

Vous pouvez aussi utiliser un cataplasme directement sur la plaie en y appliquant des feuilles ou un tissu propre.

Assurez-vous toujours que les plantes soient bien nettoyées, que les produis antiseptiques soit bien utilisés et que les tissus ou les feuilles soit bien propres avant utilisation.

Enfin le meilleur moyen de cicatriser une plaie est de l’éviter totalement, rappelez-vous la règle de trois en survie. On peut survivre 3 jours sans boire mais 3 secondes d’inattention peuvent être fatals.

Serge d’Espace-Survie.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.