Comment devenir autosuffisant en appartement ?

Classé dans : Autonomie | 4

Vous visez l’autosuffisance mais vous vivez en appartement, vous vous demandez si vous ne pouviez pas être un peu plus autonome dès aujourd’hui tout en restant en ville ? Aujourd’hui nous allons vous aider à approcher le plus possible de l’autonomie en appartement.

Il faut savoir qu’effectivement il est assez difficile de devenir totalement autosuffisant en appartement. En effet, vous partez avec un handicap majeur mais il est possible de s’en approcher.

En appartement vous ne pourrez pas avoir des poules, un puit ou une surface suffisante pour atteindre l’autonomie alimentaire ou même énergétique mais vous pourrez toujours vous en approcher nous verrons dans cet article comment.

L’autonomie en appartement niveau énergétique

Panneau solaire

Si vous avez un balcon aussi petit soit-il vous pouvez y placer un petit panneau solaire pliable de façon à charger vos petits appareils comme un ordinateur, un téléphone ou même une batterie externe afin de stocker l’énergie que vous produisez. Vous pourrez ainsi placer votre powerbank dans votre EDC afin ne jamais manquer de batterie.

Si vous avez un budget plus conséquent des solutions existent pour une petite installation solaire et être ainsi autonome sur une partie de votre appartement. Notez en revanche que souvent pour ce type d’installation une autorisation de la copropriété est parfois nécéssaire. Malheureusement à ce jour une installation pour autonomie complète est aujourd’hui inexistante.

L’autonomie en appartement au niveau alimentaire

Potager

Une fois de plus si vous avez un balcon vous pouvez vous fabriquer des caisses de potager à partir de bois de palettes ou de caisses de vin afin d’y faire votre potager nombreuses sont alors les possibilités : laitues, tomates, piments, ciboulette, patates… Vous avez une liste plus complète sur le site du semencier Kokopelli.

Si vous n’avez pas de balcon, vous pouvez penser à l’aquaponie, Cette technique consiste à faire pousser des plantes grâce à une symbiose entre végétaux, poissons et bactéries. En résumé les plantes se nourrissent des déjections des poissons. Elles purifient l’eau des poissons tout en se nourrissant elles mêmes. C’est tout un écosystème gagnant-gagnant vous permettant de produire efficacement une partie de votre nourriture.

Si aucune de ces solutions ne vous conviennent vous pouvez toujours envisager les jardins partagés. Les jardins partagés, comme son nom l’indique, sont des terrains divisés ou non partagés entre différents voisins. Ces terrains sont souvent gérées par les communes ou des associations. Renseignez-vous auprès de votre mairie pour savoir ce qu’il en est de votre commune.

Compost

Vous pensez qu’un compost est réservé aux propriétaires de maison avec jardin ? C’est sans compter avec le lombricomposteur. Le lombricomposteur est un compost qui s’adapte très bien en appartement. Sans odeur et demande peu d’entretien. Il s’agit d’une boite à différents étages (3 ou 4 en général) où réside une colonie de vers de terre. Vous mettez vos déchets alimentaires et les vers en les mangeant le revalorisent en créant un compost très riche pour votre jardin potager.

Eau de pluie

Si après tout cela il vous reste de la place sur votre balcon, installez-y un récupérateur d’eau de pluie. Vous aurez ainsi de l’eau gratuite pour arroser votre potager, votre chasse d’eau ou même pour boire. Notez en revanche que l’eau de pluie n’est pas potable en état et qu’il vous faudra un bon purificateur d’eau. Il est toutefois de placer ce type d’instalation dans un appartement

Pour conclure, les options sont très limitées pour atteindre l’autonomie en appartement mais vous pouvez toujours essayer de vous approcher au maximum. Nous avons vu quelques idées dans cet article mais n’hésitez pas à nous faire part en commentaire de vos idées si vous en avez d’autres.

4 Responses

  1. Mathilde

    Les cochons d’Inde sont comestibles …… les légumes issues des semences de Pascal Poot ne nécessitent aucun arrosage …… Voir aussi comment produire son gaz avec ses déchets (avec aussi ses cacas de toilettes sèches) ménagers: « produire son biogaz » sur internet.

  2. Mireille REBOURG

    Bonjour
    Petite precision : on ne peut pas avoir de poule en appartement mais on peut avoir un elevage de cochons d’Inde !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.