Comment faire du feu en survie ?

Classé dans : Feu | 0

S’il y a une chose qui est indispensable en situation de survie c’est de faire du feu. Que ce soit pour vous faire à manger, pour vous chauffer, pour vous protéger ou attirer l’attention en cas de danger, un feu en survie vous sera tout simplement indispensable. Il est donc important d’apprendre comment faire du feu en situation de survie et préparer à l’avance ce besoin.

Faire du feu en survie

Avant de lancer votre feu, vous devez disposer de quelque chose de très inflammable comme des feuilles mortes, du papier, de l’herbe sèche et/ou du bois.

La récolte

Récoltez tout ce qui peut vous être utile tel que des brindilles, des branches mortes, des feuilles… Vous pouvez également faire du petit bois en prenant des branches que vous découperez avec votre couteau de survie. Il faut noter que les brindilles brûlent plus rapidement que les branches mortes car elles sont moins humides. Si vous comptez vous en servir, faites les sécher un peu avant.         

Utilisez un firesteel, un briquet ou un briquet solaire. Si vous ne disposez d’aucun matériel de survie, vous pouvez utiliser la technique de friction en frottant du bois ou en dirigeant la lumière du soleil sur des feuilles mortes à l’aide d’une loupe ou d’un préservatif que vous aurez rempli d’eau.

Nous vous recommandons de toujours avoir sur vous 3 moyens de faire du feu afin de pouvoir toujours couvrir le maximum d’éventualités (pluie, vent, tempête). Ainsi, vous aurez par exemple une loupe ou un briquet solaire, un firesteel, et/ou des allumettes de tempête.

Ensuite, vous devez sécuriser la zone afin d’éviter que votre feu ne vous mette davantage en danger :              

  • Dans la forêt, ne faites pas de feu en dessous de branches d’arbres basses afin d’éviter un incendie. Évitez aussi les endroits avec trop de feuilles mortes. Sinon, si possible éloignez les feuilles mortes sur un rayon de 1m 50 avant de faire votre feu. Ne le faites surtout pas trop près de votre tente ou abri de survie.                                                      
  • Prenez également en compte le sens du vent pour éviter que la fumée entre dans votre tente ou que les étincelles ne l’embrasent. 

Maintenant que vous savez où et quand allumer un feu en survie, vous pouvez passer à l’action.

Départ du feu

Pour allumer un feu en situation de survie, Il vous faut préparer le matériel adéquat pour y parvenir :

Un amadou est un bâtonnet inflammable qui brûle lentement. Il peut être fabriqué à partir d’écorce de bois, de pin saturé de résine ou de champignon d’arbre (amadouvier qui se forme sur le chêne, le hêtre, le marronnier etc…).

Percutez une roche minérale dure appelée silex contre un morceau de pierre composée du sulfure de fer tel que la pyrite ou la marcassite. Les étincelles qui suivent enflammeront l’amadou.

Vous pouvez aussi allumer du feu avec une loupe ou un préservatif.                                                                         

Orientez la loupe face au soleil et repérez le point de convergence des rayons sur le sol. Dirigez-le vers du papier journal ou des brindilles sèches au sol, sur une zone de terre. Ensuite, rapprochez ou éloignez la loupe pour former un point lumineux le plus petit possible et maintenez le point fixe sur le papier journal, ou des feuilles mortes jusqu’à ce qu’il prenne feu. Vous pouvez faire la même chose avec un préservatif que vous aurez préalablement rempli d’eau.

Dans le cas où le sol est vraiment trop humide, vous pouvez creuser la terre à l’aide d’une pelle pliable afin d’atteindre une zone plus sèche.  Par la suite, alimentez régulièrement votre feu de survie. Aussi, évitez qu’il ne prenne de trop grandes proportions.

Quoiqu’il arrive, soyez toujours très vigilant car dans un moment d’insouciance, le feu prendre le dessus et vous attirer davantage d’ennuis.

A vos marques aventuriers !

Serge d’Espace-Survie.com 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.