Comment il a survécu 9 jours dans le désert du Sahara

Classé dans : Conseils d'experts | 0

Survivre dans le désert du Sahara lors que l’on est perdu et que l’on a aucun équipement de survie n’est pas simple. C’est pourtant ce qu’a vécu Mauro Prosperi et nous nous intéresserons à ce qu’il a vécu et ce que cette expérience lui a appris après avoir survécu 9 jours dans le désert du Sahara.

Mauro Prosperi est un marathonien qui devait à l’origine participer au Marathon des Sables en 1994 avant de se perdre en pleine épreuve au milieu du désert le 4ème jour du marathon après une tempête de sable.

Abandonné à lui même, déshydraté et sans nourriture, il était totalement désorienté et ne savait plus quoi faire. Il tente alors de mettre fin à ses jours, puis fini par se nourrir de chauves souris, rats et serpents. Pour s’hydrater ? Pas d’autre choix que de boire son urine. Il continue de faire cela pendant 9 jours jusqu’à ce que il rencontre une famille de pasteurs nomades qui le conduisent à l’hôpital après avoir pris soin de lui.  Il se rend compte alors qu’il avait parcouru 299km dans la mauvaise direction.

Considéré comme l’un des marathons les plus difficiles, le Marathon des Sables n’a rien d’un simple marathon. 250Km dans le désert, rien que ça. On demandait même aux athlètes de signer une décharge de responsabilité dans laquelle, une question assez particulière: il était demandé à l’athlète où il souhaitait être enterré si celui-ci venait à décéder pendant l’épreuve.

« J’ai été avalé par un mur jaune »

Lorsqu’il entre dans la zone des dunes il se souvient d’être seul et c’est là que la tempête l’englouti. « J’ai été avalé par un mur jaune… je n’arrivais plus à respirer » confesse Prosperi à BBC. Il se souvient également que la tempête aura duré 8 heures l’empêchant ainsi de poursuivre l’épreuve et de camper dehors.

Il est alors perdu au milieu du désert du Sahara sans eau ni nourriture. Il doit donc se débrouiller pour survivre dans le désert. C’est alors qu’il se souvient des conseils de son grand-père qui a fait la guerre. Il urine alors dans sa bouteille d’eau, expliquant que lorsque l’on est bien hydraté l’urine est davantage potable car plus claire.

C’est dans un édifice religieux qu’il prend refuge lorsqu’il se rend compte qu’il est perdu et se nourri de chauves souris et utilise leur sang afin de s’hydrater.

Bilan de cette expérience : 16 Kilos perdus en à peine quelques jours mais un esprit renforcé par cette expérience.

Plus d’un aurait abandonné et se serait suicidé. Mauro Prosperi y a quant à lui certainement songé plus d’une fois et même tenté de passer à l’action avant de changer d’avis et continué à se battre.

Grâce à son expérience, vous avez certainement appris quelques techniques qu’il a pu mettre en place pour survivre.  Mais avant tout vous rappelez-vous qu’en survie ce qui compte avant tout pour dépasser toute épreuve c’est le mental.

Source : https://sahara-question.com/fr/actualites/devinez-comment-surv%C3%A9cu-ce-marathonien-des-sables-perdu-durant-10-jours-sahara-marocain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.